16 sept

  • Par Sébastien MOSTENNE
  • Catégorie Stages, VTT

StageVTTmontage

Cet été, la bannière du stage VTT-aventure s’est à nouveau déployée sous un soleil généreux. Mais à la Ferme Jacob de Gedinne, où la forêt s’étend à perte de vue, la canicule est autrement supportable que dans nos villes couvertes de bitume. « Rouler dans les bois c’est trop cool… Un peu plus difficile, mais trop cool ! »

Quatorze jeunes étaient conviés au départ. Sept filles et sept garçons, dont certains avaient l’habitude du VTT, d’autres moins, voire pas du tout. Tous ont cependant roulés ensemble, en accordéon, encadrés de trois animateurs rouleurs veillant à préserver l’équilibre entre les besoins de chacun sur fond d’entraide. « Ils mettent un peu longtemps à arriver. Je vais voir s’ils n’ont pas eu un problème. »

Rouler ne s’improvise pas. Et à la base, nous retrouvons la sécurité, laquelle commence par un vélo bien entretenu. Ce stage fut l’occasion d’apprendre aux jeunes à prendre soin de leur monture avant et après chaque balade. Certains jeunes se sont même essayés aux bases de la mécanique vélo en changeant leurs freins et en réglant leurs dérailleurs. Il fut également question de sécurité à vélo en présence de tierces personnes (distance de sécurité, ne pas dépasser n’importe où, « gauche ! » ou « droite ! » en cas de dépassement).

Les activités proposées n’étaient bien entendu pas toutes orientées VTT. Improvisation théâtrale, activités sportives visant à instaurer ou renforcer la cohésion du groupe, nichoirs, balade nature, initiation à l’astronomie sous un ciel limpide (Jupiter et saturne observés), ascension de  « la tour du millionnaire » (N.D.L.R. : « du millénaire ») et autres petites joyeuseries étaient de la partie.

Enfin, tout stage est avant tout une expérience de vie collective impliquant la participation aux tâches et le respect des règles élémentaires du vivre ensemble (préparation du repas, vaisselle, entretien des locaux et du matériel, bienveillance, politesse, respect des consignes, …) avec plus ou moins de facilité selon les tempéraments. Notre rôle, en tant qu’animateurs, consiste à les aiguiller sur cette voie. Nous prenons le temps nécessaire pour y parvenir et n’hésitons pas à nous répéter, encore et encore. Objectif atteint ! Tous les jeunes souhaitaient que le stage soit plus long  :-)

Seb